L’Aloe Vera : un remède naturel de légende

Champ d'aloe vera

Pourquoi l’Aloe Vera ?

Il est important de faire attention à sa santé car énormément de facteurs nuisent à notre vitalité. Malheureusement, depuis plusieurs décennies, notre alimentation s’est fortement appauvrie en nutriments du fait des cultures intensives. Des études montrent que pour avoir les mêmes nutriments dans une pomme qu’il y a 50 ans, il faudrait en manger 100. Au niveau des oranges, il faudrait en manger 21. Nos fruits et légumes ont souvent beaucoup moins de bons éléments nutritifs qu’auparavant. Par conséquent, nous sommes souvent carencés en nutriments essentiels, indispensables à notre bon équilibre et à une bonne santé. Il est donc indispensable de consommer des fruits et légumes cultivés sans pesticide, de préférence bio, de proximité, et de varier notre alimentation.

L’Aloe Vera est aussi ce petit plus que nous pouvons apporter dans notre alimentation pour contrecarrer un peu toutes les carences que nous pouvons avoir.

L’Aloe Vera est réputé pour ses propriétés immunostimulantes, nutritives, hydratantes, cicatrisantes, calmantes et pour son pouvoir de régénération cellulaire.
En effet, il est riche de 75 nutriments dont 20 minéraux, 12 vitamines et 18 acides aminés avec 7 acides aminés essentiels indispensables au corps humain qui ne les fabrique pas.
Toutes ces vertus font de l’Aloe Vera notre premier allié pour préserver notre santé, notre bien-être et notre beauté.

L’histoire de l’Aloe Vera

Depuis au moins 5 000 ans, à des époques différentes et dans des endroits du monde très éloignés les uns des autres, l’Homme a toujours utilisé l’Aloe pour soigner un grand nombre de ses maux. Connu pour ses propriétés thérapeutiques légendaires, l’Aloe était la plante de la beauté, de la santé et de l’éternité dans l’Égypte ancienne, et faisait même partie du rituel d’embaumement chez les Pharaons.
Pour les indiens d’Amérique, l’Aloe faisait partie des 16 plantes sacrées vénérées comme des dieux.
En Afrique, les nomades l’appelaient le « Lys du désert » et les russes « La plante divine ».

La plante

Aloe Vera à son état naturel

Il existe 300 variétés d’Aloès dans le monde, mais seules 5 variétés sont Vera, c’est-à-dire qu’elles sont reconnus comme plantes médicinales, et l’Aloe Vera Barbadensis Miller est la meilleure au niveau des vertus médicinales.

L’Aloe Vera est une plante inscrite à la Pharmacopée parmi les 147 plantes inscrites.
Cela signifie donc dire qu’on lui a vraiment reconnu des vertus qui sont bénéfiques à la santé.
De plus, cette belle plante est autorisée à la vente par les non-pharmaciens car elle ne présente aucune toxicité.

L’Aloe Vera ressemble à un cactus, mais en fait, il appartient à la famille des liliacées, au même titre que l’ail, l’oignon, la ciboulette, l’asperge, ou le poireau…
C’est une plante qui pousse dans des endroits semi-désertiques et chauds. Dans l’Aloe Vera, tout va se passer au niveau de la feuille, qui va se gorger d’humidité la nuit et prendre les rayons du soleil la journée. Il a besoin de beaucoup de chaleur pour que toutes les belles choses qu’il a dans ses feuilles puissent se former.
L’Aloe Vera se suffit à lui-même. Il y a seulement 2 choses auxquelles il ne va pas résister : l’excès d’eau et le gel. C’est pourquoi on ne le trouve pas dans nos régions. Il n’a pratiquement pas de racine. Son temps de maturation est de 5 ans, durant lesquels il développe toutes ses belles propriétés. Ses feuilles peuvent peser jusqu’à 5 à 7 kg arrivées à maturité. Elles se gorgent d’une eau végétale appelée mucilage ou pulpe. Pour lutter contre les petits rongeurs dans le désert qui veulent se régaler de ce mucilage, l’Aloe Vera a développé ses propres défenses : l’écorce et en dessous l’aloïne qui sont fortement toxiques, laxatives et non consommables.

Les bienfaits de l’Aloe Vera lorsqu’elle est consommée

Lavage des feuilles d'Aloe Vera

Premier champ d’action : le système digestif

On parle de plus en plus de notre système digestif comme notre 2e cerveau.
Il y a un grand nombre d’études qui montrent qu’il y a une réelle communication entre notre système digestif et notre système nerveux. C’est donc d’autant plus important d’avoir un bon système digestif.
On en prend soin en nettoyant nos intestins et nos organes , telles que le foie, la rate ou le pancréas…
L’Aloe Vera régule le transit : elle peut très bien accélérer un transit paresseux ou ralentir un transit un peu trop généreux. Elle s’adapte à l’organisme qu’elle a en face d’elle.
Les toxines accumulées sont ainsi éliminées et notre immunité est renforcée.

Deuxième champ d’action : le bol alimentaire

Notre corps va puiser dans l’Aloe ce dont il a besoin pour se rééquilibrer.
L’Aloe Vera améliore ainsi l’absorption intestinale des nutriments et micro-nutriments et équilibre notre alimentation en luttant contre les carences.
C’est un super carburant naturel qui nous apporte énergie, tonicité et bien-être au quotidien.

Troisième champ d’action : la peau et les tissus

L’Aloe Vera accélère la cicatrisation et la régénération des tissus (peau, muqueuses, articulations…)
Il pénètre profondément, favorise la récupération de l’organisme et diminue les états inflammatoires (sphères digestives, ostéo-articulaires, tendineuses et peau).

La composition de l’Aloe Vera

Pulpe d'aloe vera
La pulpe d’Aloe Vera est un véritable bol alimentaire.
Elle est composée de plus de 200 composés vitaux . C’est la synergie de ces 200 composés vitaux qui font ses vertus. (200 composés, c’est plus que ce que contient le placenta)

Sur ces 200 composés vitaux, on trouve 75 nutriments :

  • 12 vitamines : A ; B1, B2, B3, B6, B9, B12, C, E
    Toutes les vitamines du groupe B vont nous aider pour tout ce qui est peau, les cheveux, et aussi au niveau du système nerveux qui est un gros consommateur des vitamines B.
  • 20 minéraux et oligoéléments : calcium, chlore, cuivre, chrome, fer, zinc, lithium, magnésium, phosphore, potassium, sodium, manganèse…)
  • 20 acides aminés dont 7 des 8 essentiels, (que l’organisme ne sait pas fabriquer et que l’on doit apporter par le biais de notre alimentation), et 11 des 14 secondaires.
    Pour information, les acides aminés sont l’unité de base de toutes les cellules ; cellules du foie, cellules du cœur, hormones… Il est donc judicieux de veiller à ce que les acides aminés essentiels soient disponibles en quantité suffisante dans l’organisme car ils  jouent un rôle important dans le renouvellement de nos cellules.
  • Plusieurs enzymes (amylase, catalase, cellulase, lipase, oxydase, et phosphatase) : L’Aloe Vera aide à mieux digérer les aliments, pour mieux ensuite les réguler au niveau du transit.
  • Des anthraquinones (agent propriété digestive, purgative et laxatives)
  • Des acides gras saturés et insaturés
  • De l’acide salicylique (propriété anti-inflammatoires et anti-bactériennes)
  • Des mono et poly saccharides (cellulose, glucose, mannose…), dont l’Acémannane qui fait partie intégrante de nos globules blancs, et qui régule, renforce, stimule les cellules du système immunitaire.

L’aloe vera va également avoir une belle action au niveau immunitaire car elle contient des fibres. Ces fibres vont donner de la nourriture à nos probiotiques, les bonnes bactéries présentes dans notre intestin.
C’est la synergie de tous ces nutriments qui confère à la plante toutes ses vertus.
En plus, l’aloe vera est une plante adaptogène ; elle contribue à la régulation de l’organisme, à son équilibre et l’organisme y puise ce dont il a besoin.

Pour en savoir un peu plus…